Archives mensuelles : février 2019

FAQ ALLAITEMENT : Je réponds à vos questions

Vous m’avez posé des questions sur l’allaitement…j’y réponds ! (je sais je suis sympa)

Je n’ai évidemment pas pu aborder tout ce qu’il y a à dire sur l’allaitement (il faudrait 18 vidéos de 3h chacune, minimum), ni me pencher sur les cas particuliers etc. mais j’espère que cette vidéo sera une bonne « base » pour celles (et ceux… ouais les gars, n’hésitez pas à vous renseigner aussi !) qui souhaitent allaiter ou sont en train d’allaiter et rencontrent peut-être des difficultés !

♥ LOVE SUR VOUS ♥

⏰SOMMAIRE :

1:29 – Comment assurer une bonne mise en route de son allaitement ?

2:58 – Comment gérer la montée de lait ?

5:00 – Doit-on préparer ses seins pour l’allaitement ?

6:02 – Est-ce que c’est douloureux ?

11:42 – As-tu ressenti une forme de pression à la maternité ?

14:25 – Faut-il vraiment 6 semaines pour mettre en place l’allaitement ?

15:28 – Faut-il réveiller bébé pour téter ?

17:25 – As-tu fait appel à une conseillère en lactation et qu’en penses-tu ?

18:23 – Ostéopathie et succion ?

19:37 – Le cododo ?

22:04 : Quelles sont les causes des difficultés de certaines femmes pour allaiter ?

25:06 – Est-ce qu’en étant vegan ou végétarien le lait est moins nourrissant ?

27:06 – Comment savoir quelle dose a pris bébé ?

29:13 – Mes indispensables pour allaiter ?

33:50 – Comment gérer la pudeur en public ?

36:09 – Est-ce qu’avec l’allaitement le papa ne se sent pas trop à part ?

37:52 – Est-ce que ce n’est pas énervant d’être seule à nourrir bébé et donc à se réveiller ? Est-ce que c’est relou au bout d’un moment ?

DANS CETTE VIDÉO

Coquillages d’allaitement

• Crème au Castor Equi  Boiron

• Coussinets d’allaitement Natracare

• Brassière d’allaitement Six

• Soutien-gorge d’allaitement Vert Baudet

• Brassières d’allaitement H&M

Ma semaine sur You Tube [141]

Très intéressant, d’autant que je suis à l’opposé du spectre vu que je suis épilée au laser des pieds à la tête depuis plus de 10 ans :

[embedded content]

J’approuve tout (sauf le blush : moi je continue à en mettre plein, uhuh) 😉

[embedded content]

Bon sang il y a de sacrés charlatans chez les médecins esthétiques (c’est un scandale de mélanger du silicone à de l’acide hyaluronique injectable)… Jeffree a raison, n’allez pas voir n’importe qui, renseignez-vous bien avant. Il y a pas mal de sang dans la vidéo et c’est assez dégueu, ne regardez pas si vous êtes sensibles 😉

[embedded content]

Comment agrandir visuellement sa salle de bains grâce à un revêtement mural ?

Dans nombre de logements, la salle de bains a tendance à être une pièce à la surface réduite. Qu’à cela ne tienne, il existe de nombreuses astuces pour faire paraître une salle de bains plus grande qu’elle ne l’est en réalité, notamment en jouant sur le revêtement mural.

Pour quelle forme de carrelage vaut-il mieux opter ?

Pour donner une impression de profondeur, opter pour des carreaux en revêtement mural, de type carrés ou rectangulaires est particulièrement recommandé. Les autres formes de carrelage ont en effet tendance à casser les volumes et à surcharger les murs (notamment les formes les plus originales comme l’octogone). Grâce aux carreaux rectangulaires, et en particulier si ceux-ci sont de taille XXL, vous pourrez conserver une continuité visuelle qui agrandira l’espace, d’autant plus si vous utilisez le même revêtement au sol.

La présence d’une douche à l’italienne, qui fait corps avec la salle de bains, renforce également l’impression d’espace, notamment si son revêtement de sol est identique au reste de la pièce. D’une manière générale, plus le carreau de carrelage est grand, plus il donnera une impression de grandeur. Pour la faïence rectangulaire, mieux vaut privilégier des carreaux de dimensions 30 x 60 cm, tandis que des carreaux carrés de 40 x 40 cm voire 60 x 60 cm rempliront très bien leur rôle.

Concernant les frises et la mosaïque, ces dernières peuvent créer des lignes de fuite, verticales ou horizontales suivant vos envies et ainsi créer une perspective intéressante pour amplifier la profondeur de la pièce. On les privilégiera au dessus de la baignoire ou d’une vasque adaptée pour petite salle de bain.

Y a-t-il des couleurs et une pose à privilégier ?

Salle de bain avec meuble vasque et baignoire

Les couleurs claires étant souvent moins « écrasantes » que les couleurs foncées, ces dernières devront être mises à l’honneur dans une petite salle de bain. Privilégiez le blanc, les couleurs crème ainsi que les couleurs pastel, tout en veillant à l’absence de tout motif qui viendrait alourdir la décoration. Les joints seront de préférence de la même teinte que la faïence afin d’offrir une unicité parfaite, sans générer de contraste.

Si vous souhaitez à tout prix faire usage d’un carrelage foncé (marron ou noir), nous vous conseillons de l’appliquer sur le sol et non aux murs. Ainsi, l’effet de profondeur sera renforcé et votre salle de bains paraîtra moins uniforme et plus originale. Autre astuce : opter pour un carrelage mural brillant permet de refléter la lumière et donc d’agrandir l’espace. Veillez toutefois à ce qu’une telle installation soit en accord avec l’aménagement d’une petite salle de bain.

Pour jouer la carte du design, vous pouvez également associer le carrelage et la peinture, notamment si vous possédez une belle hauteur sous plafond. Posez les carreaux sur les deux tiers de la hauteur du mur et comblez l’espace jusqu’au plafond avec une peinture foncée qui viendra structurer un contraste tout en mettant en valeur les carreaux de couleur claire.

Côté pose, les carreaux rectangulaires devront être posés horizontalement, dans le sens de la longueur de la pièce, de façon à donner une impression de profondeur. Posés verticalement, ces derniers donneront tout au plus une impression de hauteur, néanmoins pratique si votre hauteur sous plafond est faible.

Pour résumer, si vous souhaitez agrandir la salle de bains de votre logement de manière visuelle, misez sur du carrelage rectangulaire ou carré, de taille XXL, de couleur claire, et de préférence brillant pour refléter la lumière. N’hésitez pas à jouer sur les lignes de fuite ou avec la peinture pour accentuer encore cette sensation d’espace, sans oublier de poser les carreaux horizontalement, dans le sens de la longueur de la pièce !

Partager :

Quels soins pour bébé ?

Durant ma grossesse vous m’avez beaucoup demandé quels soins je comptais utiliser pour le petit Lardon (oui, j’y mets une majuscule, yakoi) mais je préférais attendre d’avoir tout testé et que notre petite routine soit en place pour vous en parler !
Alors, de base je pense qu’il ne faut pas oublier qu’une bébé n’a pas besoin de grand chose. De l’amour, à manger, des couches (et encore… J’ai découvert au gré de mes pérégrinations sur le net que certains parents ne mettaient pas de couches à leur enfant… hmmm… why not) et de quoi rester au chaud. Et côté soins je suis personnellement du côté « moins y en a mieux c’est » de la force.



CHANGE :

  • Du liniment

J’utilise celui de chez Babyléna depuis sa naissance et les 3 flacons de 1L qui trône sous la table à langer sont la preuve que je suis conquise. La compo est ultra clean : de l’eau, de l’huile d’olive, du glyceryl stearate (un émulsifiant) et du calcium hydroxide (de l’eau de chaux si je ne me trompe pas). 100% d’origine naturelle, bio à 35%, fabriqué en France. Côté produit pour moi c’est un sans faute !

Côté utilisation perso je suis fan du format pompe (même si ce grand flacon en plastoc me déprime un peu mais bon…) qui est très pratique.

Et côté change on l’utilise principalement pour les selles. Ça nettoie en un clin d’oeil et ça laisse une film gras sur la peau qui nourrit et protège les fesses de bébé.

  • de l’eau de fleur d’oranger

J’utilise de l’eau de fleur d’oranger (je prends celle d’Aroma Zone, en format 1L) quand il n’y a que du pipi dans la couche. Un pipi de bébé c’est pas bien violent et ça suffit amplement. On peut aussi utiliser simplement de l’eau mais j’ai un faible pour l’odeur (oui c’est très important que mon fils sente bon des fesses).

  • cotons lavables

Alors, je ne vais pas rentrer dans le détail des cotons lavables aujourd’hui car j’en utilise qui viennent de plein de marques différentes, mais si ça vous branche je vous ferais un petit article complet sur le sujet d’ici quelques temps ! Toujours est-il que pour le moment et après quasi 3 mois d’utilisations quotidiennes, je suis totalement conquise ! Il faut certes en avoir un bon paquet pour avoir assez de stock et ne pas se retrouver à cours entre les lessives mais je trouve que l’investissement en vaut totalement la chandelle (expression qui n’existe pas).

On utilise celles de chez Tidoo mais uniquement quand on est à l’extérieur et elles sont donc toujours dans le sac à langer. Dans la globalité je ne suis pas fan des lingettes, je trouve toujours ça un peu rêche et pas super agréable mais celles-ci sont plutôt pas mal ET, elles ont l’avantage d’être compostables ! En plus d’être bio, made in France, sans parfum et enrichies au calendula.

BAIN :

Pour le bain on utilise un seul et même produit depuis sa naissance, aussi bien pour le corps que pour les cheveux : le savon doux surgras de chez Karethic. Ici encore la compo est super clean, il n’y a pas d’huile essentielle, pas de parfum, il est riche en beurre de karité ce qui le rend super doux et pas du tout desséchant. Je l’aime tellement que je l’utilise aussi pour moi depuis ma sortie de la maternité (comme il est sans parfum il ne dénature pas mon odeur naturelle).


VISAGE :

  • Eau de fleur d’oranger

Au départ j’utilisais du liniment mais comme il a eu une dermite séborrhéique (aka l’acné du nourrisson…)(oui cherche pas c’est de famille les problèmes de peau) j’ai rapidement arrêté le liniment, trop gras pour sa peau qui était déjà en mode excès de sebum 8000. Et depuis on a pris l’habitude d’utiliser l’eau florale de fleur d’oranger et c’est ok. J’utilise un petit coton tout doux et j’en profite souvent pour lui nettoyer les mains et le cou au passage.

  • Baume au calendula

Je vous avais parlé de mon baume au calendula dans ma vidéo « indispensables de grossesse« . Il m’en restait une tonne et du coup je l’utilise maintenant sur le visage du petit chat (oui cet enfant à tous les surnoms du monde) dont la peau est maintenant un peu sèche. Pareil je n’ai commencé qu’une fois que son acné avait disparue et c’est vraiment parfait. Ici malheureusement je n’en ai pas à vous conseiller car il s’agit d’un baume que l’amie d’une amie fabrique de ses petites mains et je n’ai pas réussi à en trouver un équivalent qui soit sans huile essentielle… Je peux éventuellement vous conseiller le baume Dou de Soin de Soi dont la compo est absolument irréprochable, que j’ai pas mal utilisé à la naissance de mon fils quand la peau de son corps était sèche et qui, à mon avis, doit parfaitement convenir à la peau du visage !

  • Sérum physiologique

Bon là c’est typiquement LE truc que je préférerais ne pas acheter mais force est de constater que c’est très utile et très pratique ! Ça sert bien pour nettoyer les yeux et le nez. Et même si de temps en temps j’essaie de remplacer le sérum par mon lait, je n’ai pas encore réussi à trouver un moyen aussi pratique que la pipette de sérum phy pour lui nettoyer les naseaux.

SOINS SPECIAUX :

  • Irritations

Un bébé ce n’est pas très sale, ok, mais entre la bave, le vomi et les petites saletés de la vie de tous les jours tu peux parfois tomber sur tout un microcosme planqué entre deux plis. Ici mon fils a tendance à avoir de petites irritations dans les plis du cou et derrière les oreilles. Du coup pour aider sa peau à s’apaiser, à bien sécher et à cicatriser j’utilise de l’argile verte en poudre. Une fois l’endroit bien nettoyé et séché j’applique un peu d’argile avec mon doigt et hop, en 24h c’est plié !

On n’a pas encore de soucis de fesses rouges/irritées, voire d’érythème mais il me semble qu’il n’y a pas de risque avec les bébés allaités et/ou que ça ne peut survenir qu’à partir de la diversification… Mais je sais qu’à l’époque de ma fille, en cas de rougeurs, j’utilisais la crème pour le change de Weleda et j’en garde un plutôt bon souvenir !

  • Croutes de lait

Les croutes de lait c’est un peu les pellicules du bébé. En potentiellement plus trash si, comme moi, ton enfant est presque chauve. Si au départ j’avais décidé de ne pas m’en occuper (parce qu’en soi ce n’est juste pas grave) j’ai eu l’impression qu’elles avaient fini par être un peu irritantes pour le petit minou. Il se frottait souvent la bouille, essayais de se gratter la tête et arrachait quelques croutasses au passage donc ça lui faisait de petites plaies…bref, j’ai préféré m’en occuper.

J’ai d’abord essayé l’huile végétale sur tout le crâne durant une journée entière avant de lui laver les cheveux le soir. Résultat nul et le lendemain elles étaient devenues orange fluo ce que j’ai trouvé assez peu encourageant.

Alors j’ai fini par sortir ma botte secrète : mon lait. Matin et soir j’imbibe une petite compresse de mon lait que je lui passe ensuite sur toutes les zones croutées (je vous ai déjà dit combien je hais le mot croutes et toutes ses déclinaisons ? Je vis un enfer). Et avant ça je lui brosse la tête avec, vous savez ces petites brosses métalliques qu’on utilise pour nettoyer les barbecues ? Ben voilà, pareil. Ça fonctionne hyper bien. (

Il est possible qu’on me pose la question donc en ce qui concerne le cordon on a simplement suivi les recommandations de la maternité, à savoir : de la Biseptine. On nettoyait une première fois, on séchait et puis on repassait un petit coup pour assécher. Il y a peut-être plus naturel/sain/je ne sais quoi mais bon, pour nous ça s’est très bien passé, le cordon s’est fait la malle très rapidement et notre fils a un nombril aussi joli qu’un nombril puisse être.

LE POINT COUCHES :

Ça doit être les questions qu’on me pose le plus : quelles couches tu utilises ? Quelles sont les meilleures ? Les plus saines/safe ?

Alors personnellement j’ai très vite arrêté de lire des comparatifs et des études… Trop compliqué, trop d’infos, à qui/quoi faire confiance ? Bref c’est le genre de sujets opaque qui a le don de me prendre la tête.

Ici on a commencé avec les couches Love&Green mais elles sont rapidement devenues trop petites (qui c’est qui avait acheté 200 paquets de couches en avance ? C’est bibi)(ne faites jamais ça) et fuyaient de partout. On est alors passé aux Lilydoo, plutôt pas mal mais notre fils (qui dort sur le côté) se réveillait trempé quasi tous les matins (ça arrivait même parfois durant la sieste alors que sa couche n’était pas du tout blindée). Je ne dis pas que c’est la faute des couches, évidemment, mais du coup on est passé aux Joone, recommandées par une de nos amies et pour le moment ce sont celles que je trouve les plus satisfaisantes. A priori elles sont pas trop blindées de saloperies, elles sont livrées tous les mois au pas de ta porte, tu peux choisir entre plein de petits design trop choupis (oui c’est con mais quand tu changes 800 couches par jour ça fait plaisir) et on a moins de problèmes de fuites sur le côté !

Bref les couches c’est un vaste sujet ! Dans tous les cas je pense qu’on passera d’ici quelques semaines aux couches lavables, d’autant que ma super coéquipière Camille m’a offert des couches lavables Hamac pour la naissance du Lardon #bestcadeau ! Je n’ai pas encore testé car il est conseillé de laver les inserts absorbants une dizaine de fois avant de commencer à les utiliser (ça maximise l’absorption il me semble) mais j’ai hâte de m’y mettre !

(l’état du spot à langer 90% du temps 😬)

Que vaut le nouveau fond de teint de Guerlain ?

Or donc Guerlain a sorti le premier fond de teint naturel créé par une marque de luxe, L’Essentiel. 97% d’ingrédients d’origine naturelle, pas d’huile, pas de silicone.

Comme vous savez ce ne sont pas des critères importants pour moi dans le cas du fond de teint, mais je sais que ça l’est pour certain(e)s d’entre vous donc je viens au rapport 😉

La texture et la tenue du produit sont les mêmes que celles d’un fond de teint classique.

Il a une couvrance très légère, mais qu’on peut construire en superposant des couches (jusqu’à 3 d’après la marque). Moi il me faut au moins 2 couches pour me sentir suffisamment couverte, ce n’est pas le genre de couvrance vers laquelle je vais habituellement.

Malgré ça il unifie (un peu comme une CC Crème, en fait) et les couleurs sont très lumineuses. J’ai la teinte 01W, parfaite pour moi en ce moment et dans les tonalités jaunes comme j’aime, ce qui reste difficile à trouver dans les teintes vraiment claires chez les marques de luxe.

Il y a trois sous tons : W (warm = jaune), N (neutre) et C (cold = rosé), pour 30 teintes au total.

Je ne me maquillerais pas tous les jours avec (je préfère nettement plus de couvrance, comme je dis toujours “pour mon teint, j’aime avoir l’air d’être en plastique” 😉 mais si on veut un résultat très naturel, il fait joliment le boulot.

Je suis moins convaincue par le pinceau, pour ce prix je préfère un outil plus maniable et surtout que je peux laver plus facilement : les poils de celui-ci sont traités au charbon actif donc en quelque sorte auto-nettoyant si on l’essuie bien, mais je préfère laver mon pinceau pour de vrai (= à l’huile démaquillante ou au savon et à l’eau) toutes les 2 ou 3 utilisations.

C’est en fait un bon pinceau de voyage, mais je trouve que ça fait cher pour un pinceau de voyage ;- )

Voilà les enfants ! Qui l’a essayé ? Qui l’adore (j’en ai parlé sur Instagram et visiblement pas mal de monde l’adorait (ce qui ne m’étonne pas, les françaises préfèrent les fonds de teint peu couvrant) ?


Turn on your JavaScript to view content