Archives pour la catégorie anti âge

Auto Added by WPeMatico

Ma routine de soins du matin, en live à Londres

Any cookies that may not be particularly necessary for the website to function and is used specifically to collect user personal data via analytics, ads, other embedded contents are termed as non-necessary cookies. It is mandatory to procure user consent prior to running these cookies on your website.

Les 2 nouveautés de BioEffect

Vous connaissez mon attachement à la marque, pour plein de raisons : produits différent de tout le reste et qui fonctionnent ; marque islandaise, pays que j’ai (trop) rapidement découvert et adoré ; production ultra clean et respectueuse de l’environnement notamment grâce à la géothermie et à l’eau islandaise.

Je suis donc ravie qu’ils aient étoffé la gamme, avec une Essence et un Masque.

L’Essence à l’EGF (seulement 11 ingrédients, encore une formule étonnante) est un produit de soin hydratant et anti-âge léger à part entière et peut être utilisée seule sur peau jeune ou mixte / grasse, et sinon sous le sérum pour augmenter encore son efficacité et apporter encore plus d’hydratation.

Le Masque Empreinte Hydrogel (il n’est pas encore sur le site) a été conçu pour maximiser l’effet des sérums à l’EGF (le masque lui-même n’en contient pas – en revanche il est bourré d’acide hyaluronique) : en effet, les scientifiques de la marque ont constaté que la molécule d’EGF était encore plus performante en milieu humide (c’est pourquoi ils avaient déjà créé le brumisateur Osa, à pschitter sur le visage sans sécher, juste avant le sérum), et ont donc créé ce masque destiné à mieux la maintenir dans la peau et à la rendre encore plus active. Il est donc important de mettre le sérum EGF dessous, sinon c’est un « juste » un très bon masque hydratant.

J’ai bien sûr essayé les deux, je me suis jetée dessus à la sortie de la conférence de presse 😉 : c’était il y a moins d’une semaine donc je n’ai pas (encore ;- ) perdu 10 ans, mais les produits sont très agréables à utiliser et hydratent bien la peau.

PS : je rappelle que BioEffect est à ce jour la seule marque au monde capable de produire de l’EGF (facteur de croissance épidermique) à partir d’une plante (ici l’orge). Les autres sont d’origine humaine ou animale.

Qui est aussi fan de la marque que moi ?

Ma routine de soin d’été

[embedded content]

*** MATIN ***

Avène – Spray d’eau thermale (en pharmacie)

Bioeffect – Sérum contour des yeux

Darphin – Sérum Hydraskin

Paula’s Choice – Sérum Resist anti-oxydant

Skinceuticals – A.G.E. Eye Complex 

Elizabeth Arden – Great 8 Gel hydratant SPF 35

Elemis – Daily Defence Shield SPF 30

*** SOIR ***  

Estée Lauder – Baume démaquillant Advanced Night

Elemis – Baume nettoyant

Erborian – Solid Cleansing Oil

Kate Somerville – Nettoyant quotidien doux

Avène – Spray d’eau thermale (en pharmacie)

Paula’s Choice – Lotion 1% BHA

Bio Effect – Sérum contour des yeux

L’Occitane – Sérum Immortelle Reset nuit

Estée LauderSérum Advanced Night Repair

Paula’s choice – Contour des yeux Clinical

Fresh – Masque de nuit à la rose 

Darphin – Baume purifiant aromatique

Darphin – Soin d’arôme à la Mandarine

Je porte un top Asos Design et le rouge à lèvres Pillow Talk de Charlotte Tilbury
(et mon nouveau coiffeur est Alain Silvani, rue Vieille du Temple).

SHOPPEZ MA ROUTINE

Turn on your JavaScript to view content

Tout le monde met ses patches contour des yeux à l’envers ;-)

[unable to retrieve full-text content]Elemis – Pro Collagen Hydra Gel eye masks Estée Lauder – Advanced Night Repair Masque concentré réparateur contour des yeux Bioeffect – Eye Mask Je porte une robe Asos (en tunique sur un pantalon) et…
Lire la suite »

J’ai revu Paula Begoun !

… la fondatrice de Paula’s Choice, donc. Je l’avais déjà interviewée à Londres l’année dernière, cette fois elle est venue à Paris. J’étais super contente de la revoir parce qu’elle est passionnante, c’est une vraie encyclopédie de la beauté et j’adore sa personnalité : elle dit ce qu’elle pense, rien de plus et rien de moins et si elle ne sait pas, elle fait des recherches. Elle est hyper professionnelle et sérieuse (en plus d’être assez marrante avec son côté cash), je l’apprécie beaucoup.

Est-ce que tout le monde doit utiliser du retinol ? Que penser du bukachiol, le soit-disant retinol végétal ?

« Le retinol est à la base un anti-oxydant, et il agit en faisant communiquer les cellules entre elles : en effet il le retinol palmytate existe à l’état naturel dans notre peau ; il y a donc sur nos cellules des récepteurs qui reconnaissant la molécule, ce qui les pousse communiquer et à agir à nouveau comme des cellules jeunes.

Personnellement je ne peux pas utiliser de retinol, à la place j’utilise du niacinamide (c’est de la vitamine B). Les peptides aussi, sont très puissants et efficaces. Donc non, tout le monde n’est pas obligé d’utiliser du retinol.

Le bukachiol n’a rien à voir avec le retinol, c’est juste un autre très bon anti-oxydant. Mais il ne pousse pas les cellules à communiquer entre elles comme le fait le retinol. C’est une molécule qui vient des plantes, or il n’y a pas de récepteurs reconnaissant les molécules de plantes, sur les cellules humaines. »

La vitamine C peut-elle remplacer le retinol ?

« Non car il n’y a pas de récepteurs sur nos cellules pour la vitamine C comme il y en a pour le retinol. Mais la vitamine C est aussi un anti-oxydant, qui stoppe les radicaux libres ; et elle pousse la peau à se comporter normalement lorsqu’elle ne le fait plus, notamment pour ce qui concerne la mélanine, donc la pigmentation. »

Est-il possible de faire une « overdose » de vitamine C, si le pourcentage est très élevé par exemple (en ce moment c’est un peu la « course à l’armement » du côté des concentrations de certains ingrédients) ?

« Je ne pense pas. Je pense que c’est pareil par voie topique et en ingestion : on ne peut pas ingérer trop de vitamine C, le surplus est éliminé. Sur la peau ça doit être pareil, la seule chose c’est que si dans une formule on met un pourcentage très élevé de vitamine C, ça laisse moins de place pour d’autres ingrédients qui peuvent être largement aussi nécessaires. »

Est-ce que tout le monde doit utiliser une lotion avec des acides de fruits ?

« Bien sûr que non, mais ça vaut la peine d’essayer. A cause des dommages causés par les UV les cellules collent entre elles et deviennent inégales, et la peau ne se renouvelle plus normalement. Les acides les décollent gentiment, ce qui permet d’améliorer l’hydratation de la peau et de mieux absorber les ingrédients des produits qui suivent. »

Est-ce que quelque chose fonctionne pour de vrai contre le relâchement cutané ?

« Le relâchement cutané est dû à la destruction de l’élastine : si on tire dessus régulièrement c’est comme tirer sur un élastique, d’abord il se distend, puis il finit par casser. Le seul moyen est de NE PAS TIRER SUR LA PEAU ! Il faut la faire bouger le moins possible. Il est très difficile de recréer de l’élastine (alors que la peau adore fabriquer du collagène), les peptides en créent une forme plus légère, mais je répète que vraiment il ne faut pas tirer sur la peau. Si vous saviez à quel point je fais attention lorsque je démaquille mes yeux ! »

[et là je me dis que ce que je soupçonnais est sans doute vrai : mon vieillissement de dessous d’œil récent est sûrement dû au fait que je frotte assez fort quand je me démaquille, en déplaçant la peau, et ce depuis des dizaines d’années… ne faites pas comme moi !]

Comment faites-vous pour réappliquer un SPF quand vous portez du maquillage ?

« Les brumes avec SPF sont toutes horribles [je suis d’accord avec Paula ;-)], je mets donc ma poudre On the Go Shielding Powder, une poudre avec SPF. »

[ce produit si pratique n’est pas encore vendu en Europe, j’espère qu’il arrivera vite !]

Que pensez-vous du fait d’inclure des probiotiques dans des produits cosmétiques ?

« C’est un sujet compliqué et très difficile à expliquer brièvement, mais un microbiome équilibré est vital pour votre corps et votre peau.

Le microbiome de votre peau est composé de bonnes et de mauvaises bactéries, de levures, de champignons et d’autres micro-organismes qui vivent à la surface de la peau : leur ensemble est appelé probiotiques.

Les pré biotiques sont les substances présentes elles aussi sur la peau, qui aident à nourrir et encourager la croissance et l’équilibre des probiotiques

Lorsque le microbiome est équilibré, les bons et les mauvais micro organismes travaillent ensemble à créer des post biotiques, qui incluent des peptides, des protéines, des acides aminés, des enzymes, de l’acide hylauronique, de l’acide lactique, des céramides, des anti oxydants, et d’autres substances vitales pour la peau.

Ce que nous savons de façon certaine, est que toute cause d’une inflammation cutanée met le microbiome en état de confusion, et il peut s’ensuivre un cercel vicieux et une difficulté à rétablir l’équilibre. Tout, depuis les dommages causés par les UV, les cosmétiques irritants, un régime alimentaire déséquilibré, le tabac, les problèmes de peau hormonaux, les problèmes de peau auto-immunes, les blessures et la maladie, peuvent empêcher le microbiome de rester équilibré.

En ce qui concerne les produits cosmétiques, les probiotiques n’ont pas d’efficacité pour équilibrer le microbiome cutané :  en effet chaque personne a un microbiome différent et il y a des milliards de microbes différents présents, donc il est impossible de savoir de quels probiotiques précis votre peau a besoin.

Le mieux pour la peau est d’utiliser des produits qui contiennent des pré biotiques et des post biotiques, qui aideront le microbiome à fonctionner de manière optimale. »

Que pensez-vous des huiles utilisées à la place des crèmes visage ? A quel moment de la routine faut-il les utiliser ?

« Du point de vue d’une peau sèche, les huiles pures sont bien car elles nourrissent de la même façon qu’une crème hydratante bien formulée.

Cependant une huile visage utilisée à la place d’une crème visage ne sera bénéfique que si elle contient d’autres ingrédients que de l’huile. La peau a besoin d’anti oxydants, d’ingrédients hydratants, d’ingrédients réparateurs, et de molécules permettant aux cellules de communiquer entre elles.

Une huile sera appliquée après la lotion ou le sérum. La règle générale est d’appliquer les produits par ordre de consistance, du plus liquide au plus épais. Le jour, le dernier produit avant le maquillage est toujours le SPF. »

Et cette fois j’ai décidé d’être un peu égoïste, et je lui ai demandé à la fin : pouvez-vous me faire une prescription personnalisée avec vos produits ?
On n’avait plus le temps donc Paula m’a demandé de lui envoyer un mail avec une description précise de ma routine, et m’a répondu 24h plus tard (en s’excusant du délai !) (ce n’est pas comme si elle n’avait que ça à faire 😉 La voici :

RESIST – Sérum anti oxydant
Booster multi huiles
CALM – Crème de jour SPF 30
(je lui ai demandé s’il fallait forcément mettre une crème de jour sous son SPF, elle m’a dit que tous les siens étaient formulés de façon à servir de soin hydratant en plus du SPF ; donc ça dépend du type de peau, du ressenti, du climat etc)
Baume à lèvres SPF 50
CALM – Nettoyant Crème visage
CALM – Exfoliant 1% BHA
CLINICAL – Crème de nuit Céramides
CLINICAL – Contour des yeux Céramides

MERCI encore Paula pour votre disponibilité, votre passion, votre curiosité et votre générosité !