Archives pour la catégorie Parfum

Auto Added by WPeMatico

Deux nouvelles merveilles parfumées

Techniquement l’une des deux n’est pas nouvelle mais je viens de la découvrir donc je la mets ici.

Iris Meadow chez Aerin, n’est en effet pas une nouveauté ; mais je l’ai découvert à la boutique Estée Lauder de Milan (la seule d’Europe) mi juin, et j’ai beaucoup aimé alors que je ne m’y attendais pas : dans mon esprit l’iris c’était Infusion d’Iris de Prada, qui n’est pas très léger et que je n’ai pas porté longtemps.
Celui d’Aerin est comme son nom l’indique, une prairie d’iris, et il en a la fraîcheur et la “verdeur”. Il contient en plus de l’iris de la mandarine et du cassis, et du cèdre dans le fond qui lui donne de l’épaisseur tout en gardant un aspect “sec” au parfum, ce que j’aime toujours.
Je porte peu de parfums fleuris mais j’aime beaucoup ceux d’Aerin, qui sont toujours très élégants sans être du tout classiques (mon autre préféré est Waterlily Sun).

La seconde merveille est une nouveauté puisqu’elle est sortie hier : la maison Trudon, dont vous connaissez les bougies, fait aussi des “parfums de peau”, comme on les appelle en opposition aux parfums d’intérieur. L’un des deux derniers, Médie, est absolument fait pour moi : pamplemousse et vert de mandarine très vifs et pétillants, sur fond d’une amertume plus puissante de l’écorce, et un peu de cyprès et de cèdre (qu’on sent très peu sur moi, juste ce qu’il faut pour soutenir les agrumes), tout ce que j’adore !
Le marque le décrit comme un hespéridé rehaussé d’une touche aromatique qui laisse une amertume vive sur son passage, c’est exactement ça. Il est aussi extrêmement rafraîchissant, je l’ai découvert par 33 degrés et c’était un bonheur !

Voilà les enfants, mes récentes découvertes (j’ai aussi beaucoup aimé un des nouveaux parfums du Couvent des Minimes, mais ils ne sortent qu’en septembre donc je vous en parlerai plus tard 😉

Découvertes et favoris – janvier février 2019

[embedded content]

Netflix : Marie Kondo, Grace & Frankie

Arte : Habiter le monde (aussi sur la chaîne You Tube d’Arte)

Sodastream – Machine Crystal

BKR – Bouteille en verre

Suzanne Kaufmann – Masque hydratant

Essie – Vernis Wicked (9,90€ contre 27€ pour Dior, je me suis gourée dans la vidéo 😉

86 Champs – Eau de Parfum Cassis Rhubarbe

Couvent des Minimes – Cologne Botanique Aqua Imperi (sortie en mars)

Make Up Forever – Fond de teint Matte Velvet Skin en Y235

Je porte un top H&M (édition limitée automne 2018), le vernis Dior Tra-la-la et le Crushed Liquid Lip de Bobbi Brown en Lychee Baby sur le Rouge Fabuleux de Bourjois en Abracadabeige.

Le parfum de ma mère

J’ai perdu ma mère il y a presque 10 ans, elle était passionnée de parfums et en avait toujours plusieurs en cours – et en stock, je crois qu’on voit d’où je tiens ça 😉

A sa mort on a trié son appartement avec mes frère et sœurs et j’ai pris quelques uns de ces parfums. Il y avait parmi eux Diorissimo en eau de toilette et eau de parfum, deux flacons neufs, qui sont restés 10 ans dans mon placard. Je trouvais ça important de les garder mais je n’avais pas envie de les porter.

La semaine dernière j’ai rangé mon placard, et je les ai ouverts tous les deux. Ils étaient comme neufs, l’odeur n’avait pas bougé d’un poil.

Diorissimo a été créé en 1956 et c’est soliflore qui recrée l’odeur pure du muguet, fleur préférée et porte-bonheur de Monsieur Dior. Il était très original à l’époque, où les parfums étaient souvent plus lourds.

Je les ai essayés tous les deux, l’eau de parfum est un poil plus douce que l’eau de toilette, qui est un peu plus vive, mais les deux sont absolument délicieuses.

Ils fonctionnent tous les deux parfaitement sur moi, ne tournent pas et ne contiennent pas du tout de notées sucrées. Je les trouve merveilleux !

Ma mère portait très peu ce parfum à la fin de sa vie du coup je n’ai pas l’impression « d’être elle » quand je le porte (même si l’idée ne me pose pas de problème en soi).

Vous connaissez ce parfum ?