Des teen movies pour l’hiver

Mes activités principales du moment se résument sensiblement à :

  • faire rien *
  • dormir **
  • regarder Netflix ***
  • dormir en regardant Netflix ***

*cet article a été rédigé avant mon accouchement. Obviously.

** comme je regrette cette époque bénie où je pouvais dormir

*** par contre je regarde toujours Netflix

**** et il m’arrive même de dormir, avec mon petit lardon, devant Netflix

Et il y a quelques temps je me suis découvert une passion pour les teen-movies, aussi appelés « comédies romantiques ». Vous savez ces films ricains 98% du temps avec des ados ou de jeunes adultes qui vivent des histoires incroyables et romantiques, où tout finit toujours bien et où le scénario est sensiblement toujours calqué sur le même modèle ? Ben voilà, passion 8000.

SIERRA BURGESS IS A LOSER – ⭐️⭐️⭐️

Sierra Burgess is a loser c’est l’histoire de Sierra, une ado un peu sur le carreau, douée et créative, qui ne colle pas vraiment aux critères de beautés du milieu. Sierra se retrouve un jour à textoter avec Jamey, un BG d’un autre lycée mais, oh wait ! Le Jamey en question pense échanger avec la BG du lycée de Sierra, Veronica ! Veronica la mean girl du lycée, celle qui est pom pom girl et qu’on voit toujours avec 2 autres nanas constamment collées à ses basques.

Au fil des échanges virtuels entre Sierra et Jamey, Veronica et Sierra vont finir par s’allier pour que cette dernière puisse vivre sa romance un peu bizarre…

J’ai passé un bon moment devant ce film, même si mon avis est un peu à double tranchant… D’un côté on a des personnages hyper attachants, typiquement la nana un peu mal dans ses baskets mais qui tient tête au monde, typiquement celle qui a l’air super bien dans ses baskets mais qui ne l’est pas tant que ça, tout l’univers high school que j’apprécie toujours, des réflexions sur l’importance de l’apparence physique, sur les clichés, sur l’univers impitoyable de l’adolescence, l’amour etc. Bref autant d’éléments absolument classiques du teen movie / comédie romantique et qui font mouche.

Et de l’autre côté un penchant un poilou plus malaisant avec des questions qui peuvent légitimement se poser telles que l’honnêteté, la gentillesse, le consentement, la manipulation…

Bon. Sierra Burgess aurait pu être un peu plus…fin ? Mais néanmoins c’est un film dont je suis ressortie toute guillerette et joyeuse et émue et c’est finalement tout ce que j’attendais !

TO ALL THE BOYS I’VE LOVED BEFORE – ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Lara Jean est une ado romantique, toujours un peu perdue dans ses bouquins à l’eau de rose et qui vit un peu par procuration. Quand elle aime un garçon, elle lui écrit une lettre d’amour enflammée. Et ne la poste jamais. Mais un jour Lara Jean découvre que toutes ses lettres d’amour ont été postées et que « tous les garçons qu’elle a aimé » les ont reçues…
elle se retrouve alors à éviter Josh, son ancien meilleur ami pour qui elle a eu un major crush mais qui date sa grande soeur et à simuler une relation avec Peter, once again le BG du lycée qui joue au football. L’une cherchant à assurer son crush (Josh) qu’elle n’en a plus rien à carrer de lui et l’autre cherchant à rendre son ex copine jalouse dans le but de la récupérer…

S’en suit alors ce qui est sans aucun doute le film le plus cuuuuuuute de l’année !  On se retrouve ici aussi avec des personnages hyper attachants (et plutôt carrément plus sains que ceux de Sierra Burgess…), un univers joli, coloré, des rires, des larmes, de l’émotion… Bref, un véritable petit bonbon !

NO STRINGS ATTACHED – ⭐️⭐️⭐️⭐️

Celui-ci date un peu mais sur les conseils de ma soeur qui me l’a vendu comme la best comédie romantique du monde, je me suis lancée.

Adam et Emma (Ashton Kutcher et Natalie Portman… #goal) se sont rencontrés rapido plusieurs fois au cours de leur vie et finissent, un jour, par se retrouver et par devenir sex friends. Ils couchent donc ensemble quand ils en ont envie mais décident très officiellement de ne pas construire de relation ensemble, pas de date, pas de sentiments. Jusqu’au jour où…

Alors ici on a clairement pas besoin de voir le film pour deviner la suite (et même la fin) mais moooooooh, ces deux là sont vraiment à mourir de mignonitude !

REALITY HIGH – ⭐️⭐️⭐️

Dani est au lycée, brillante, engagée mais (évidemment) un peu ringarde, mal fagotée, sur le carreau et pas vraiment populaire (et encore une fois c’est la meuf qui a UN ami… Pourquoi elles n’ont toujours que UN ami ??). Jusqu’au jour où elle attire l’attention, je vous le donne en mille… du BG DU LYCÉE ! Ils tombent amoureux, c’est merveilleux mais, rah, pas de bol, son ex est une star des réseaux sociaux (et une connasse) et les choses ne vont pas se passer comme Dani l’espérait…

Bon, quand j’ai lancé Reality High j’ai un peu eu l’impression d’atteindre le fond du seau… On est vraiment, mais VRAIMENT sur l’archétype du teen-movie américain à la super-prod’ qui part dans tous les sens, où les jeunes vivent dans des baraques à  800 millions de dollars avec piscine géante dans laquelle ils font des teufs de fous avec DJ le mercredi après-midi de midi à 22h. Tout est too much, tout est trop beau, tout est cliché… mais j’ai bien aimé ! Parce que l’amour encore une fois, parce que le scénario sans surprise mais bien ficelé, parce que les personnages attachants, parce que léger et pas prise de tête.