Dico et entretien de mes plantes

Enfin, après l’article à propos de mes boutures, que vous aviez beaucoup apprécié sur le blog, je reviens vous parler de mes plantes ! Sauf que cette fois-ci on va discuter de l’entretien ainsi que de toutes les variétés que j’ai la chance d’avoir à la maison !

Attrapez un petit carnet, un stylo et hop, on y va !
Petite précision : je ne prétends pas avoir la science infuse sur les plantes d’intérieur, ici on va parler de ce qui fonctionne à la maison et comment j’ai choisi, moi, d’entretenir les miennes.



Pour que ce soit plus simple, on va parler de chaque plante, avec son petit nom sous chaque photo. J’espère que vous pourrez vous y retrouver facilement !

LES BEBES PILEA de MINERVA (maman Pilea) : C’est une plante que j’appréhendais un peu d’avoir à la maison, j’avais peur de ne pas savoir gérer la pousse et maintenant… Il y en a partout à la maison !
Entretien : De Septembre à Mai environ, je la colle contre la fenêtre de mon salon et alors là, elle est au max de son bonheur. J’ai plein de nouvelles pousses et elle grandit à vue d’oeil ! L’été, je l’éloigne un peu pour qu’elle ne brûle pas. Concernant l’arrosage, elle a une douche tous les 10 jours environ, et j’humidifie la terre avec un brumisateur de temps en temps entre les arrosages.

JEAN LA CALATHEA : Cette pauvre plante n’a paaaas du tout apprécié la canicule du mois de Juillet. Pourtant j’ai des petites pousses qui arrivent mais les plus vieilles feuilles ont vraiment cramé ! J’essaye donc de la rattraper comme je peux, et je croise les doigts pour qu’elle aille vite mieux !
Entretien : Jamais de soleil direct (voilà le souci ici), et un fort besoin d’humidité ! Alors pensez aux arrosages, la terre ne doit pas être totalement sèche mais attention à l’eau stagnante dans la soucoupe !

MAURICE LE CACTUS : C’est une de mes plus vieille plante dans mon appartement ! Je l’avais déjà dans notre ancien appartement et il a adoré le déménagement… Il faut dire que notre logement actuel est bien plus lumineux que le précédent !
Entretien : S’il y a bien UNE plante dont je ne m’occupe quasiment jamais c’est bien lui. Je l’arrose peut-être une fois par mois, avec une bonne douche ou je le laisse égoutter dans la baignoire toute une nuit. Et visiblement ça lui suffit !

CLAUDE ET CLAUDETTE LES MONSTERA : Ce sont les plus grandes plantes de mon appartement ! Elles ont eu beaucoup de mal au début avec le déménagement, aucune place ne semblait leur convenir. Trop de lumière, trop de courant d’air… Mais ça y est, maintenant elles sont aux petits oignons ! Si bien que j’ai réussi à les bouturer de nombreuses fois !
Entretien : Elles se plaisent bien à n’être arrosées que tous les 15 jours environ. J’attends que la terre soit bien sèche pour ne pas avoir d’excès d’eau dans le pot ! J’ai aussi ajouté des billes d’argile sur le dessus de la terre et dans le fond du pot pour qu’elles puissent toujours avoir de l’humidité ! D’ailleurs, le tronc en coco est très régulièrement humidifié avec un spray pour que les racines puissent capter cette humidité !



ELISABETH LE SCINDAPSUS : Récemment arrivée à la maison, elle a trouvé rapidement sa place sur ma bibliothèque ! Elle grandit à vue d’oeil et surtout je suis fan de ses feuilles bi-couleur ! Ce qui est chouette avec ces plantes tombantes c’est qu’elles vont aussi bien sur une étagère que suspendu !
— Entretien : Elle a besoin de peu d’attention et elle grandit malgré tout à vue d’oeil ! Je lui glisse un grand verre d’eau dès que la terre est sèche en surface, je vide la soucoupe avec le trop plein et hop !

KEVIN LE MINI CACTUS & CHARLOTTE : Dans sa petite tasse sur la cheminée, c’est le cactus le plus résistant de la planète ! Je lui apporte peu d’eau mais il a beaucoup de lumière… Et ça lui va bien ! Il pousse doucement mais sûrement et ne faiblit jamais. Et concernant Charlotte… Je pense que c’est une plante de la famille des cactées aussi, du moins elle se plaît à être entretenue comme Kévin. Mystère et boule de gomme !
Entretien : Un petit verre d’eau par mois, sans oublier de retirer l’excédent et ce petit couple de la cheminée va bien !

MARIUS LE FICUS GINSENG : C’est celui qui me donne du fil à retordre ! Il a perdu beaucoup de feuilles lors de l’hiver dernier … Mais a eu beaucoup de mal à repousser ensuite. Alors je l’ai changé de place et je crois qu’il se plait mieux ici, avec plus de lumière !
Entretien : Tout comme Kévin et Charlotte, il n’a vraiment pas besoin de beaucoup d’eau… En revanche : toujours de l’humidité ! Il a donc sa petite soucoupe pleine d’eau et de billes d’argiles sous son pot. Cela permet de garder un certain taux d’humidité autour de la plante. Et de temps en temps, pensez à nettoyer les feuilles avec un petit chiffon humide !

JOSETTE LE LIERRE : Contrairement à toutes les plantes de la cheminée, c’est celle qui a le plus besoin d’attention ! Elle a touuuut le temps soif et c’est important de lui enlever les petites feuilles sèches de temps en temps !
— Entretien : Un graaand verre d’eau toutes les semaines environ ! Surtout (et comme d’habitude) on fait très attention à l’eau stagnante dans le pot.



COLETTE LE POTHOS : De la même famille qu’Elisabeth, elle a bieeeen grandi depuis que je l’ai à la maison. J’ai même pu re-créer une autre plante presque aussi grande grâce aux boutures qu’elle m’offre ! Elle est accrochée aux rideaux de mon bureau, avec beaucoup de lumière toute la journée, elle adore ça !
Entretien : C’est une plante qui communique beaucoup puisque dès qu’elle a soif, on le sait tout de suite ! Pratique, puisqu’elle est en hauteur et que le contrôle de la terre est plus compliqué. Son feuillage s’affaisse, les feuilles deviennent molles… C’est qu’elle a besoin d’eau !

PAULETTE LE CHLOROPHYTUM : C’est LA plante qui a survécu ! Première nuit à la maison, Woody n’en a fait qu’une bouchée ! Ils n’ont vraiment pas l’habitude de s’attaquer aux plantes mais alors celle-ci, WOW ! Ni une, ni deux, elle est arrivée tout de suite en haut d’une étagère. Depuis elle repousse tranquillement en hauteur !
Entretien : Tout comme Colette, elle communique donc c’est assez simple de l’entretenir ! Dès qu’elle manque d’eau les feuilles deviennent presque blanches et elle s’affaisse directement. Facile !



& les chats dans tout ça ?

Je pense que nous avons beaucoup de chance… Mais ils comprennent vite lorsqu’ils font une bêtise ! Notre arme secrète ? Un petit pulvérisateur dès qu’ils commencent à s’attaquer aux feuilles ou à la terre d’une plante. Weasley a déjà renversé quelques pots au sol en voulant grimper dedans (en vrai c’est drôle quand on voit sa tête de « oops j’ai fait une bêtise ») et Woody n’a fait qu’une bouchée de mon Chlorophytum ! Mais depuis qu’on a pshiiité de l’eau sur leur petites fesses lorsqu’ils y touchent, ils ont vite compris et depuis, plus rien à signaler !

D’ailleurs, j’entends souvent qu’il faut mettre du poivre dans le pot, ou même de l’aluminium autour du pied de la plante , de mon côté les billes d’argile SUR le terreau ont pas mal fonctionné pour qu’ils n’aient pas envie d’aller gratter la terre par exemple !

Mais si vous avez des conseils en plus à ce sujet, n’hésitez pas en commentaire !


Et vous, je suis curieuse de savoir si vous avez aussi la main verte ou pas du tout ?
N’hésitez pas à partager toutes vos astuces ça peut être chouette 🙂