Le parfum de ma mère

J’ai perdu ma mère il y a presque 10 ans, elle était passionnée de parfums et en avait toujours plusieurs en cours – et en stock, je crois qu’on voit d’où je tiens ça 😉

A sa mort on a trié son appartement avec mes frère et sœurs et j’ai pris quelques uns de ces parfums. Il y avait parmi eux Diorissimo en eau de toilette et eau de parfum, deux flacons neufs, qui sont restés 10 ans dans mon placard. Je trouvais ça important de les garder mais je n’avais pas envie de les porter.

La semaine dernière j’ai rangé mon placard, et je les ai ouverts tous les deux. Ils étaient comme neufs, l’odeur n’avait pas bougé d’un poil.

Diorissimo a été créé en 1956 et c’est soliflore qui recrée l’odeur pure du muguet, fleur préférée et porte-bonheur de Monsieur Dior. Il était très original à l’époque, où les parfums étaient souvent plus lourds.

Je les ai essayés tous les deux, l’eau de parfum est un poil plus douce que l’eau de toilette, qui est un peu plus vive, mais les deux sont absolument délicieuses.

Ils fonctionnent tous les deux parfaitement sur moi, ne tournent pas et ne contiennent pas du tout de notées sucrées. Je les trouve merveilleux !

Ma mère portait très peu ce parfum à la fin de sa vie du coup je n’ai pas l’impression « d’être elle » quand je le porte (même si l’idée ne me pose pas de problème en soi).

Vous connaissez ce parfum ?