Ma semaine sur You Tube [140]

Cette semaine je n’ai que trois vidéos, celles qui ont été les plus parlantes pour moi. J’espère qu’elles le seront aussi pour vous, apparemment je suis la seule à passer du temps sur You Tube et à m’y intéresser, vu l’absence de commentaires sur cette rubrique (ou alors je suis la seule à parler anglais ? J’ai du mal à le croire ;-))

La preuve qu’avec un joli visage et une jolie forme de crâne, une fille peut être bien plus belle si ses cheveux sont coupés hyper courts qu’avec une matière de base pas très intéressante (j’ai toujours pensé que les cheveux longs valaient plutôt le coup sur une sublime crinière) :

[embedded content]

Marlena a tout résumé à propos des haters (les gens méchants sur internet) : ce qu’ils disent est souvent à propos d’eux-mêmes, c’est de la projection ; de plus les gens heureux ne ressentent tout simplement pas le besoin de faire du mal aux autres. Et je rappelle à cette occasion, si ça peut servir à ceux d’entre vous qui sont exposés sur le web, que la devise d’internet est « block, delete and move on » (j’ai déjà pensé à me la faire tatouer, c’est vous dire ;-)) (= bloquez la personne, effacez son commentaire et tournez la page – perso je ne parle jamais aux haters, ils ne méritent pas mon attention) :

[embedded content]

La législation publicitaire devient de plus surréaliste envers les influenceurs en Grande Bretagne (donc on est sans doute les prochains sur la liste), et de façon tout à fait inéquitable quand on compare avec ce que les magazines doivent déclarer (= à peu près rien, comme en France) :

[embedded content]