Masterclass #7 : Truffaut

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous n’êtes sûrement pas passés à côté de cette nouvelle Masterclass qui a eu lieu au début du mois d’Avril ! Avec Truffaut, nous avions en tête de proposer des ateliers autour des boutures de Pilea mais aussi des terrariums, qui souvent, ont l’air très compliqués à réaliser et à entretenir !
Une journée placée sous le signe de la main verte et de la bonne humeur !



Il est 11h, nous nous retrouvons toutes au premier étage de la boutique Truffaut de Boulogne ! Le soleil est au rendez-vous et la verrière où nous allons faire les ateliers est très agréable ! Un petit thé, quelques viennoiseries, les présentations sont faites, place maintenant au coeur du sujet : les plantes !

Nous faisons la connaissance de Pierre-Adrien, le gourou Truffaut, celui qui connaît tout sur tout, incollable sur les besoins de chaque plante et toujours de bons conseils ! C’est avec lui que nous allons passer la journée, et apprendre énormément de choses !



Rempotage & boutures de Pilea

Premier atelier, on relève nos manches et on attrape nos Pilea ! Il est temps de détacher les boutures de notre plante mère pour pouvoir les replanter dans un autre pot et de créer ainsi de nouvelles plantes.
On plonge notre pot de Pilea dans un grand seau d’eau. On attend qu’il n’y ait plus de bulles puis, une fois la terre trempée, c’est plus simple pour nous d’extraire les petites boutures sans arracher les racines de celles-ci !

La bouture est prête à être rempotée dans son nouveau pot ! Pierre-Adrien nous conseille d’utiliser des pots en terre cuite plutôt qu’en plastique pour faciliter le développement des plantes, elles s’y sentent beaucoup mieux. On recouvre le petit trou au fond d’un bout de pot cassé (ou alors on peut très bien utiliser du tissu spécial qui se trouve en jardinerie) pour éviter aux billes d’argiles que nous venons mettre ensuite dans le font du pot de s’échapper par là. Hop, on ajoute le terreau « plantes d’intérieures » puis notre petite bouture, encore un peu de terre, de l’eau et le tour est joué !

Concernant le rempotage de la plante mère, il suffit de prendre un pot légèrement plus grand que son pot actuel, et l’opération se répète : couvrir le fond, billes d’argile, terre, plante puis terre et arrosage ! C’est un jeu d’enfant, et nous sommes toutes ravies d’avoir désormais des bébés Pilea à ramener à la maison !



Création d’un terrarium

Deuxième atelier, on change d’ambiance : les terrariums arrivent sur la table ! Mais avant de se salir les mains à nouveau, il nous faut choisir nos deux petites plantes pour le terrarium ! Pierre-Adrien est là pour nous aiguiller sur la compatibilité entre deux espèces : ça c’est oui, et ça malheureusement c’est non ! Chacune opte pour des espèces différentes, c’est rigolo de voir que nous avons toutes des affinités particulières avec certaines plantes ! Nos compositions vont être totalement différentes, c’est trop chouette !

On commence par le fond : grains blancs, gris, noirs, de l’ardoise ou des billes d’argile, le choix est vaste ! Ensuite il faut ajouter un petit fond de terre, placer nos plantes puis remettre de la terre sur les racines. Reste le plus important : la mousse ! Elle va garder l’humidité du terrarium et être un signal d’alerte lorsqu’elle fane un petit peu ! On vaporise trèèès légèrement la mousse, les plantes et on ferme le terrarium.
D’ailleurs, Pierre-Adrien nous informe qu’il n’est pas nécessaire normalement de le rouvrir pour le vaporiser à nouveau avant un sacré bout de temps : il va s’auto-alimenter seul ! Et c’est vrai : au bout d’un mois ma mousse est toujours très verte et les petites gouttelettes d’humidité sur les parois le matin me prouve qu’à l’intérieur, tout va bien !



C’était encore une Masterclass très enrichissante, et je crois que Pierre-Adrien a fait l’unanimité autour de la table ! Nous avons beaucoup rigolé (comme en témoigne d’ailleurs les larges sourires sur les photos) tout en apprenant le B.A-BA de nos plantes chéries !

Vous aviez suivi tout ça en live ?
Vous êtes #TeamMainVerte ou #TeamEnStageVert ?

Merci en tout cas aux filles d’avoir été là, merci infiniment à Chloé et Pierre-Adrien de m’avoir permis d’organiser cette chouette Masterclass… Et merci à vous, d’avoir lu cet article jusqu’au bout 🙂

*Création de projet rémunéré pour les Masterclass CarnetPrune